FESTIVAL SURREALISTE NÓMADA

Le rêve de la Mona Lisa

Action avec implication immédiate sur la réalité personelle et collective. C’est un rêve qui s’éveille. Et le rêve est le début de la réalité. C’est le moment des arts!

Festival Surrealista Nómada

Le festival Surrealista Nomada comprend une série d'actions artistiques et socioculturelles, conçues dans une perspective d'inclusion de l'art ancestral et contemporain dans un saut réflexif de leurs expressions. Leur axe central est La Rencontre. Le Festival Surrealista Nomada est un manifeste actuel d'intégration culturelle. Il propose de créer un pont symbolique entre les continents et donc de lier les peuples, les expressions et les rêves pour sauver la mission inachevée des surréalistes: unir le rêve et la terre en un même territoire. Le festival, dans sa première version rassemble divers artistes et investigateurs pour représenter "Le Rêve de la Mona Lisa", une œuvre collective, éphémère et transversale.

Obra de Juan Andralis

Thèmes et rêves transcontinentaux

Art + Science

Transversalité

Alors, camarades, sœurs et frères, nous, les zapatistes, nous pensons qu’aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de l’art, des peuples originaires et du scientifique pour qu’un nouveau monde puisse naître.” Sous-commandant Marcos.

Corps + Cosmos

Particularité

«Depuis le chaman qui chanté au soleil levant, aux musiciens gitans, parmi tant d’autres, il ya une chanson ancestrale oubliée et réduite au silence. Notre devoir est de le chercher, de l’atteindre et de le surmonter. » Gustavo Ribicik.

Investigation + Imagination

La diversité

Le merveilleux est la force de renouvellement commune à tous les êtres, quelle que soit leur culture particulière ou le développement de leur intelligence; nous permet d’apercevoir un accord profond au-delà des frontières et des intérêts, une fraternité qui a son langage universel dans la poésie et l’art véritable. C’est probablement la seule réalité qui préserve l’espoir dans l’être humain et dans le futur.” Pierre Mabille.

El Archibrazo

Imprimerie et maison d’édition emblématique et artisanale fondée en 1968 par Juan Andralis, un représentant fondamental du surréalisme en Argentine. Juan Andralis a étudié la peinture avec l’artiste Batlle Planas puis s’est rendu à Paris pour rejoindre les rangs du mouvement surréaliste dirigé par Breton. Il a participé à différentes expositions collectives avec Max Ernst, Wilfredo Lam parmi d’autres. L’imprimerie Archibrazo a été pendant près de trente ans un lieu de pratique et de diffusion du surréalisme, référent et précieux pour de nombreux artistes et poètes, générant une école informelle d’art graphique parmi le rugissement des machines typographiques, où les discours universitaires fusionnaient avec d’autres savoirs inédits et innovants.Tous les arts confluaient pour faire connaître les expériences des avant-gardes de ses protagonistes.

La MAB
Maison André Breton Centre Surréaliste International &
Centre des Citoyennes et des Citoyens du monde

La maison ayant appartenu au créateur du mouvement surréaliste était un lieu de rencontre et d’inspiration pour ses amis poètes.

Voici comment Breton témoigne de son coup de foudre pour les lieux :

«C’est au terme de la promenade en voiture qui consacrait, en juin 1950, l’ouverture de la première route mondiale – seule route de l’espoir – que Saint-Cirq embrasée aux feux de Bengale m’est apparue comme une rose impossible dans la nuit. (…)

Par-delà d’autres sites d’Amérique, d’Europe, Saint-Cirq a disposé sur moi du seul enchantement: celui qui fixe à tout jamais. J’ai cessé de me désirer ailleurs. »

Cette route mondiale de laquelle Saint-Cirq Lapopie serait la capitale fut tracée par l’initiative de Garry Davis, fondateur du mouvement Citoyens du Monde.

L’association La Rose Impossible, en charge de la gestion du lieu, est créée en 2014 pour sensibiliser le public sur la nécessaire acquisition de cette maison avec l’objectif de valoriser à travers ce lieu, le patrimoine matériel et immatériel qu’elle recèle. Depuis son rachat en 2016 par la Municipalité de Saint-Cirq Lapopie, avec le soutien du Conseil Régional et la Fondation du Patrimoine, la MAB est labelisée “Maison des Illustres” et “Patrimoine Culturel Européen”. Par ailleurs elle incorpore le réseau MAIPO – Maisons de la poésie et la Fédération Nationale des Maisons d’écrivains et des Patrimoines Littéraires, tout en développant des partenariats avec différents projets et institutions à caractère culturel au niveau local, national et international.

Investigation Action – Surréalisme Nouveau Monde

Ce projet est initié en Argentine par l’espace socioculturel de gestion coopérative Archibrazo.

Las revelaciones y relaciones que América latina ha ofrecido al Surrealismo europeo desbordan el campo de la poesía y de la plástica para inscribirse en una dimensión alquímica. A este respecto Jean-Louis Bédouin dice:

En América latina lo maravilloso no está en el pasado como recuerdo nostálgico de alguna edad de oro sino delante nuestro. Es la experiencia exultante de descubrir un mundo nuevo que habría escapado a la glaciación de la inteligencia y del corazón , donde reina soberano el principio de placer, donde el hombre se vería por fin liberado de su servidumbre inmemorial en relación a ese elemento que los alquimistas definen como lo espeso y lo fijo, para gozar de los beneficios de lo volátil, intercambiando sus propiedades físicas y morales con la naturaleza entera.

El presente proyecto se propone fortalecer y consolidar el proceso de internacionalización del Surrealismo trazando un recorrido de investigación-acción que parte de la relación entre el grupo de París creado por Breton en 1924 y el primer grupo surrealista de habla hispana creado en Buenos Aires en 1928 por Aldo Pellegrini hasta los actuales representantes del surrealismo europeo y latinoamericano.

El objetivo es impulsar el intercambio de artistas plásticos, actores, performers, músicos e investigadores con centros de arte, cooperativas culturales e instituciones de Francia y en otros países del mundo.

Les révélations et les relations que l’Amérique Latine a offert au Surréalisme européen débordent champs de la poésie et de la plastique pour s’inscrire dans une dimension alchimique. A cela, Jean-Louis Bédoin dit :

En Amérique latine, le merveilleux n’est pas dans le passé comme un souvenir nostalgique d’un âge d’or, mais devant nous. C’est l’expérience ex de découvrir un monde nouveau qui aurait échappé à la glaciation de l’intelligence et du cœur, où règne souverain le principe de plaisir où l’homme se verrait enfin libéré de sa servitude immémoriale en relation à cet élément que les alchimistes définissent comme le subtil et l’épais, pour jouir des bénéfices du volatil, échangeant ses propriétés physiques et morales avec la nature entière.

 

Le présent projet propose de renforcer et consolider le processus d’internationalisation du Surréalisme en traçant un parcours d’investigation-action qui naît de la relation entre le groupe de Paris créé en 1924 par André Breton et le premier groupe surréaliste de langue hispanique créé à Buenos Aires en 1928 par Aldo Pelegrini, et s’étend aux actuels représentants du surréalisme européen et latino-américain.

L’objectif est d’impulser l’échange d’artistes plastiques, acteurs, performeurs, musiciens et investigateurs avec des centres d’art, coopératives culturelles et institutions de France et dans d’autres pays du monde.

Venez citoyens du monde!

C’est une expérience de création groupale qui a lieu au moment où le public y participe. Les danseurs, les acteurs, les musiciens, les poètes et les artistes se sont réunis pour faire une communication totale basée sur certains stimuli qui fonctionnent comme des repères..

Transmission

Quelques jours restants
Vía Instagram Live
4 Août 21 PM ARG

Depuis la France

Saint-Cirq-Lapopie.
La Rose Impossible
Maison André Breton

Exposants

Produit et organise

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Más info

aceptar